La cigarette et l'Islam

Cigarette licite ou illicite, tolérée ou non, makrouh  ou haram ??

Nous allons, dans cette rubrique, décrypter en trois étapes le problème que suscite le tabac ou la cigarette.

Au point de vue scientifique

Il n’est plus à démontrer que les méfaits du tabac sur le corps humain sont la cause de nombreuses maladies qui conduisent directement à la mort, telles que le cancer de la gorge, du poumon ; il y en a une toute aussi redoutable qui se cache sous quatre lettres BPCO ou « broncho-pneumopathie chronique obstructive ». Provoquant une perte irréversible de la capacité respiratoire, elle est la 5ème cause de mortalité au niveau mondial. Impliquée dans presque 90% des cas, la grande responsable de cette affection est …la cigarette.

La BPCO est l’abréviation de  « broncho-pneumopathie chronique obstructive ». « Broncho-pneumopathie » pour l’atteinte des bronches et des poumons, « chronique » car elle est permanente et « obstructive » pour l’encombrement des voies respiratoires. La maladie est redoutable car elle provoque une perte irréversible de la capacité respiratoire menant à la mort. Dans près de 90% des cas, la cigarette est la grande responsable de cette affection. C’est pourquoi l’arrêt du tabac prend ici tout son sens.

Qu’est-ce que la BPCO ? La BPCO se caractérise par une obstruction du passage de l’air vers les voies respiratoires et les poumons, elle regroupe principalement deux maladies connues : la bronchite chronique et l’emphysème. Elle a la particularité de se développer silencieusement après de nombreuses années de tabagisme. L’apparition d’une toux chronique est l’une des premières manifestations visibles de l’affection. Peu de fumeurs sont d’ailleurs conscients que cette toux cache un mal plus profond. Lorsqu’on les questionne à ce propos, la réponse est bien souvent : « Oui je tousse, c’est normal puisque je fume ». La toux s’accompagne ensuite de sécrétions. La personne s’essouffle rapidement, sa respiration devient difficile, sifflante. La maladie entrave petit à petit les activités quotidiennes.

Notons qu’actuellement le BPCO ne se guérit pas, il est recommandé aux fumeurs de consulter son médecin dès l’apparition des symptômes.

 

Effets des différents composants du tabac

 Plus de 4000 substances différentes ont pu être identifiées dans la fumée du tabac, dont des cancérigènes majeurs et des irritants puissants tels que la dioxine, le plomb, le mercure, l’ammoniaque, ou encore le cyanure.
A l’heure actuelle, la toxicité de plusieurs centaines d’additifs contenus dans la cigarette n’a pas encore été étudiée. Cependant, trois substances aux effets bien connus composent à elles seules 90% de la fumée du tabac :

 

 

 

 

La nicotine 

Par son action sur le système nerveux et les changements chimiques et biologiques qu’elle provoque dans le cerveau, elle est la principale responsable de la dépendance au tabac.
La nicotine engendre des effets désagréables ; d’ailleurs, la plupart des gens se sentent étourdis et nauséeux à leur première cigarette. Malheureusement, le corps s’y habitue très vite et ces désagréments disparaissent rapidement, pour laisser place à une dépendance au moins aussi forte que la dépendance à l’héroïne.

Une série de recherches ont permis de démontrer certains effets positifs de la nicotine (antidouleur, anxiolytique, etc.) mais ces bénéfices restent minimes par rapport à ses effets néfastes.

 Le goudron 

Une personne qui fume un paquet de cigarettes par jour absorbe l’équivalent d’une tasse de goudron par an.

Celui-ci se fixe sur les muqueuses des voies respiratoires et digestives et ses effets sur l’organisme ne se manifestent qu’à long terme. Il est le principal responsable de l'apparition de la bronchite chronique (insuffisances respiratoires très invalidantes) et de cancers.

L’oxyde de carbone

Ce gaz très toxique passe dans le sang, où il se fixe sur les globules rouges, les empêchant ainsi de transporter l'oxygène dans toutes les cellules de l'organisme.  

Les effets du tabac sur la qualité de vie

Le tabac est responsable :

de l’affaiblissement général du système immunitaire
  (le fumeur est plus souvent malade car il se défend moins bien contre les infections)

d’une diminution du souffle
d’une diminution de la résistance à l’effort physique
d’une diminution des performances sexuelles
d’une diminution de la fécondité chez la femme
d’une augmentation de risque pour le bébé d’une mère fumeuse
   (petit poids de naissance, prématurité, mort subite, etc.)

de troubles de la digestion (brûlures d’estomac, nausées, etc.)
d’une perte de l’odorat et du goût
du ternissement, du jaunissement et du vieillissement prématuré de la peau
du jaunissement des dents ainsi que de leur fragilisation, voire de leur déchaussement
du jaunissement des doigts et des ongles
d’une haleine désagréable

 Les effets du tabac sur la santé

L’exposition régulière à la fumée du tabac favorise directement trois grands types de maladies:

Le cancer 
cancer du poumon (90% des cancers du poumon sont imputables au tabac), mais aussi de la bouche, de la lèvre, de la langue, du pharynx, du larynx, de l’œsophage, du pancréas, de la vessie, du col de l’utérus, etc.

Les maladies pulmonaires chroniques
bronchite chronique (avec pour conséquences : toux persistante, expectorations, difficultés respiratoires, jusqu'à l'insuffisance respiratoire…), broncho-pneumopathie chronique obstructive et emphysème pulmonaire (destruction progressive des alvéoles," rétention d'air dans les poumons " due à une diminution du calibre des bronches, avec pour conséquences : respiration difficile, sensation de fatigue et insuffisance respiratoire), etc...

Les maladies cardio-vasculaires
athérosclérose (rétrécissement des artères due à une altération de leur paroi) avec inflammation et durcissement des artères, avec comme conséquences : angine de poitrine, infarctus, accidents vasculaires cérébraux (AVC), etc.

 

Bon à savoir – La pilule contraceptive est également un « facteur de risque » pour les maladies cardio-vasculaires et son association au tabac favorise le développement de l’athérosclérose.

 

Du point de vue religieux

Dès notre tendre enfance, juste après avoir prononcer dans nos balbutiements « papa ou maman » on nous apprend simultanément à dire « merci » et cela tout au long de notre vie. En se penchant sur ce mot, il est certes prononcé quelques milliards de fois dans la journée, soit par rapport à une aide reçue, à un coup de main donné soit par un cadeau octroyé ou autre. Si on prend le cas d’un présent, il est de coutume de faire attention et garder ce dernier intact tout au long de notre vie. Par ailleurs, un morceau de pain, un verre d’eau donné ou reçu pour lequel nous n’oublions jamais de dire « merci » et qui nous étanche notre soif ou nous sustente un moment.

Alors que dire de tout ce corps composé de plusieurs centaine d’os, nerfs, veines et j’en passe et qui sont tous mis à une place bien déterminée pour une fonction bien précise. Et si un disfonctionnement de l’une d’entre elles apparaît c’est tout le corps qui s’en ressent. S’est-on déjà posé la question : pourquoi l’orifice auriculaire n’est jamais visité par les insectes même si on dormait à ras le sol, si ce n’est cette substance qu’est le cérumen  que Dieu a mis à cet endroit bien précis pour les refouler. Ou que dire de ses paupières qui clignent afin d’irriguer l’œil ou de ce pouce qui à lui seul possède au environ de 45% de la fonctionnalité d’une main, les exemples sont nombreux et on pourrait en citer des centaines.

La question est la suivante : a-t-on le droit de détruire ce don du ciel ? ce présent de Dieu ? ce cadeau aussi précieux ? Le Prophète  Mohamed (qssl) faisait la prière du Doha de quatre à huit rakaats pour que tout ce corps remercie Dieu de ce qu’il lui a offert.  

Selon Abou Dharr (das), le Prophète (qssl) a dit :" Chacun de vous, à son réveil le matin, est redevable d'une aumône pour chacun de ses organes qu'il trouve en bonne santé. Chaque fois qu'on dit "Soubhanallah" (gloire et pureté à Dieu) c'est une aumône. Chaque fois qu'on dit "Alhamdou lillah" (louange à Dieu) c'est une aumône. Chaque fois qu'on dit "la ilah illallah" (il n'y a de dieu que Dieu) c'est une aumône. Chaque fois qu'on dit "Allahou akbar" (Dieu est plus grand) c'est une aumône. Chaque fois qu'on exhorte à une bonne action, c'est une aumône. Chaque fois qu'on détourne d'une mauvaise action, c'est une aumône. De même que deux unités de prière faites au Doha suffisent à s'acquitter de toutes ces aumônes" (rapporté par Moslem).

Aisha (das) a dit :"Le Messager de Dieu (qssl) faisait au Doha quatre unités de prière et il leur ajoutait encore ce que Dieu permettait de faire" (rapporté par Moslem).

Dans Sourate El A’raf, v.157 : Allah dit : «Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licite les bonnes choses, leur interdit les mauvaises… » Si on considère que le tabac est néfaste pour la santé donc ce verset lui est adéquat.

Le fait de dépenser de l’argent pour l’achat de cigarettes relève sans aucun doute des dépenses inutiles. Et le gaspillage est prohibé de façon très explicite dans nos références premières: " … et ne gaspille pas indûment. Car les gaspilleurs sont les frères des diables… " (Sourate " Al-Isrâ "- Versets 26-27).

 

 

Point de vue sentimental

Un jour on m’a demandé quel était mon vœu le plus cher, j’ai répondu voir mourir tous les gens qui m’aiment avant moi. Cela vous paraît peut-être égoïste mais ma logique est de ne pas faire souffrir les personnes qui m’aiment suite à ma disparition. Prenons le cas d’un papa, d’une maman, d’un fils, d’une fille, d’un mari, d’une épouse, d’un ami, d’une amie, un lien sentimental de quelque nature qui soit existe entre eux, si un venait à contracter un cancer, une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) ou une insuffisance cardiaque, il provoquera inéluctablement une tristesse, voir une souffrance autre que la sienne, autour de lui. Et que dire de ses mamans fumeuses qui portent la vie en elle et qui continuent, non seulement leur destruction mais aussi celle de ces êtres innocents, comment peut-on concevoir une telle chose et parler d’amour maternel ou de ce père qui pourrait rendre sa progéniture à tout moment orpheline. En Islam, on dit « on est tous bergers et chaque berger est responsable de sa bergerie et le jour du jugement dernier devra rendre des comptes auprès d’Allah »

Je ne veux ni jouer les moralisateurs, ni les donneurs de leçons mais juste attirer l’attention avec l’aide d’Allah sur ce fléau qui est cette drogue.

Suite à de nombreux entretiens avec l’un ou l’autre fumeur, j’ai appris qu’il est très difficile de parvenir à arrêter de fumer, pour y arriver la motivation est une condition sine qua non  et pour que les bonnes résolutions ne partent pas rapidement en fumée, il est nécessaire de préparer le terrain pour ce, le fumeur (drogué) détermine une date à partir de laquelle il ne touchera plus à la cigarette. Il est établi que lorsqu’on arrête de fumer du jour au lendemain, le taux de succès est augmenté. L’entourage familial et professionnel sera mis au courant de cette décision, leur compréhension et leur soutien seront d’une grande aide et la plus importante celle du d’Allah le Tout Puissant. Garder en tête les nombreux bénéfices d’avoir arrêter de fumer est également motivant. La pleine saveur des aliments et la sensibilité de l’odorat revienne rapidement après quelques semaines, la condition physique et le souffle s’améliorent. L’haleine est meilleure, les cheveux et les vêtements ne sont plus imprégnés de cette mauvaise odeur de cigarette et le teint retrouve sa fraîcheur. Au bout de quelques années, le risque de maladies respiratoires, cardiaques et de cancer est considérablement réduit, enfin en économisant l’argent des cigarettes, on peut se permettre quelques menus plaisirs, tels qu’un bon restaurant, un voyage, etc…

Un bref calcul pour un fumeur d’un paquet de cigarette par jour à 5 euros, au bout de l’année 1825 euros, au bout de 10 ans, 18.250 euros. A vous de voir ce que vous auriez pu faire avec cette somme, n’oubliez pas d’y ajouter vos frais de médecins, de médicaments, et ceux de votre entourage.

Je demanderais à tous ceux qui liront cette rubrique d’invoquer Allah pour qu'il vienne en aide à ceux qui sont dans ce marasme afin de les déshabituer et de les guérir à jamais.

Allah y wafak wa houwa ya aâlem.

Kouider.E.

18 votes. Moyenne 4.83 sur 5.

Commentaires (4)

1. Khaled B 02/06/2012

Selon la Société algérienne de pneumophtysiologie (SNPP)

"le tabac tue 15 000 Algériens par an soit 45 personnes chaque jour. Ce chiffre dépasse celui des accidents de la route"
"... le tabac n’est pas seulement nocif pour ceux qui le fument... 30 % des femmes dont le mari fume, décèdent d’un cancer des poumons et 25 % des enfants dont les parents fument développent des maladies respiratoires"

2. kHALED BRMed 21/12/2010

Votre message « La chicha, dangereuse ou pas ? »
Comme chacun le sait, fumer la chicha, le tabac ou toute autre plante douce ou dure est dangereux et très nocif pour la santé.
Harâm (interdit) ou Makroûh (blâmble) c’est la question qui est posée aux exégètes musulmans?
Si pour nous les Malékites fumer le tabac, la chicha ou toute autre plante est makrouh, blâmable, par contre pour d’autres rites musulmans c’est plutôt harâm. Ces derniers expliquent leur position en s’appuyant sur certains versets du Saint Coran très convaincants qui interdisent aux musulmans toute consommation de produit qui affecte dangereusement leur santé tant du point de vue physique ou psychique ou les deux à la fois.
" Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction. " (Sourate " Al Baqara "- Verset 195).
Par ailleurs ces savants musulmans assimilent l’achat de tabac à un gaspillage d’argent et que tout gaspillage est prohibé par notre religion :
" … et ne gaspille pas indûment. Car les gaspilleurs sont les frères des diables… " (Sourate " Al-Isrâ "- Versets 26-27).

3. kouider 05/10/2010

salem aalikoum. je ne sais quoi vous dire mon frère j'ai juste les larmes aux yeux en lisant votre message. Je priérai pour vous. Que le tout puissant vous donne la force et le courage pour y arriver.

4. diakite 05/10/2010

salamoualeykoum moi meme je sui fumeur mais grace a dieu je sui tomber sur cette page ki ma donner plus lenvi de fumer tou les jour je me reveille en me jaret de fumer ma jariv pa mes apres avoir lu cette page e me cen pres merci pour se manifique message ke dieux vous paye

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau