Avantages du jeûne

Avantages du jeûne

Avantages spirituels :

Le jeûne exerce l’homme à l’endurance, fortifie sa volonté, lui enseigne l’autodiscipline et lui en facilite l’application ; il crée en lui la crainte de Dieu et la nourrit, et surtout la piété qui est le fondement du jeûne. Dieu ne dit-il pas :

-         Ainsi, atteindriez-vous à la piété ? (2-La vache. 183)

Avantages sociaux :

Quand aux profits sociaux, le jeûne habitue la communauté à l’organisation et à l’union, à l’amour de la justice et à l’égalité. Il suscite en elle la piété et la chartité, la préserve de la méchanceté et de la corruption.

Avantages  physiques :

Du point de vue de la santé, le jeûne assainit les intestins, régénère l’estomac, débarrasse le corps des produits résiduels et soulage de l’embonpoint.

Le Prophète (qssl) dit :

-         Jeûnez, vous acquérez la santé ! (Ibnou Sunny)

Le jeûne est tantôt louable, tantôt blâmable, et tantôt interdit.

Il est louable dans les cas suivants :

1.       Le jeûne du jour d’Arafate (9ème jour de Doul-hija) pour les non pèlerins. Le Prophète (qssl) dit :

o   Une absolution de deux années, une année antérieure et une année ultérieure, est accordée à celui qui jeûne le jour d’Arafate, et une absolution d’une année passée à celui qui jeûne le jour d’Achoura (le 10ème jour de Moharram).(Mouslim)

      2.   Le jeûne du jour d’Achoura. Le Prophète (qssl) dit :

o   Dieu remet les péchés d’une année passée à quiconque jeûne le jour d’Achoura. (Mouslim)

              Le Prophète (qssl) jeûna ce jour-là et recommanda de le jeûner en disant :

o   Si je suis encore vivant l’année prochaine, et si Dieu le veut, je jeûnerai aussi le 9ème de Moharram.

 

3.      Le jeûne des six jours du mois de Chawal. Le Prophète (qssl) dit :

 

o   Qui jeûne Ramadan, puis le fait suivre de six jours du mois de Chawal est comme celui qui a jeûné toute l’année. (Une bonne action est rétribuée au décuple. 30 jours de Ramadan plus 6 jours de Chawal  = 36 jours x 10 = 360 jours. L’année de l’Hégire comptant 360 j, celui qui fait ce jeûne aura la récompense de toute une année). (Moulsim)

     

4.      Le jeûne de la 1ère quinzaine de Chaabane.

Aicha dit :

o   Je n’ai pas vu le Prophète (qssl) jeûner un autre mois que celui de Ramadan et je ne l’ai pas vu jeûner plus de jours qu’ou mois de Chaabane.(B & M)

5.      Le jeûne de la première décade de Dhol-hidja.

Le Prohète (qssl) dit :

o   Il n’y a pas de jours où les bonnes œuvres sont mieux agréées de Dieu autant que les 10 premiers jours de Dhol-hidja. Même la guerre sainte ? lui dit-on. Même la guerre sainte, répondit le Prophète (qssl) sauf dans le cas d’un combattant qui part avec toute sa fortune pour la guerre sainte et qui n’en revient pas. (Boukhari)

 

6.      Le jeûne du mois de Moharam.

Interrogé sur le meilleur mois de jeûne, après Ramadan, le Prophète(qssl) répondit : « C’est Moharram ! » (Moslim)

 

7.      Le jeûne des jours de pleine lune, c’est-à-dire le 13ème, le 14ème et le 15ème jour du mois lunaire.

Abou Dhar dit :

o   Le Prophète (qssl) nous a recommandé de jeûner les 3 jours de pleine lune de chaque mois, à savoir : les 13ème, 14ème et 15ème jours. Ces trois jours de jeûne équivalent au jeûne de l’éternité. (Nassa'i)

 

8.     Le jeûne de chaque lundi et jeudi.

On rapporte que le Prophète (qssl) jeûnait constamment pendant ces deux jours.

Interrogé à ce sujet, il répondit :

o   Les œuvres sont soumises à Dieu tous les lundis et jeudis. Le Seigneur pardonne tout musulman (ou croyant) à l’exception de deux personnes en discorde. Il dit « Ajournez ces deux là ! » (Ahmed)

 

9.      Jeûner un jour sur deux.

Le Prophète (qssl) dit :

o   Le jeûne le plus agréé de Dieu est celui de David. La prière la plus agréée de Dieu est celle de David. Il dormait la moitié de la nuit, veillait le 1/3, puis il se recouchait le 1/6. Il jeûnait un jour et rompait son jeûne le jour suivant. (B & M)

 

10.   Le jeûne pour le célibataire qui n’a pas les moyens de se marier.

Le Prophète (qssl) dit :

o   Quiconque est capable de se marier, qu’il se marie ! C’est le meilleur moyen d’empêcher les regards et les organes sexuels de commettre des actes immondes. Celui qui est incapable de se marier, qu’il jeûne. Cela émousse son ardeur.(Boukhari)

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau