Jeûne blâmable

Jeûne blâmable

1.       Le jeûne du jour d’Arafat pour le pèlerin. Le Prophète (qssl) le lui interdit.

 

2.       Le jeûne du vendredi uniquement.

Le Prophète (qssl) dit :

o   Le vendredi est un jour de fête. Ne jeûnez pas pendant ce jour à moins qu’il ne soit précédé ou suivi d’un autre jour de jeûne. (Bazzaz)

 

3.      Le jeûne du samedi uniquement.

Le Prophète (qssl) dit :

o   Ne jeûnez  le samedi que lorsqu’il est inclus dans votre jeûne obligatoire. Si vous ne trouvez rien à manger ce jour-là qu’une écorce de bigne, mâchez-la – pour rompre le jeûne. (auteur des Sounanes)

 

4.      Le jeûne de la fin de Chaabane.

Le Prophète (qssl) dit :

o   Quand c’est la moitié de Chaabane, cessez de jeûner. (auteur des Sounanes)

 

Remarque :

La critique de ce genre de jeûne n’est qu’un simple avertissement d’une sauvegarde, mais ce qui suit est complètement interdit, à savoir :

1.       Le  jeûne ininterrompu pendant deux jours de suite ou plus. Le Prophète (qssl) dit :

o   Ne poursuivez pas le jeûne sans interruption. (Boukhari)

o   Gardez-vous de poursuivre le jeûne. (B & M)

 

2.      Le jeûne du jour de doute qui est le 30 Chaabane. On ne sait s’il fait partie du mois de Chaabane ou de Ramadan.

Le Prophète (qssl) dit :

o   Qui jeûne le jour du doute, désobéit au Prophète Aboul-Kacem. (Boukhari)

 

3.      Le jeûne continu toute l’année.

Le Prophète (qssl) dit :

o   Que Dieu n’accepte pas le jeûne éternel de celui qui le fait. (Moslim)

o   Qui jeûne éternellement ne bénéficie ni de la récompense ni du jeûne, ni de celle de sa rupture. (Ahmed & Nassa'i)

 

4.      Le jeûne de la femme mariée, sans le consentement de son mari, s’il est présent.

Le Prophète (qssl) dit :

o   Que la femme se garde de jeûner un jour, en dehors de Ramadan, sans que son mari, étant présent, n’y ait consenti. (B & M)

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau