LA CHICHA, ATTENTION DANGER

La chicha, dangereuse ou pas ?

A la fraise, à l’abricot, à la vanille…. La chicha se fume entre amis, autour d’un thé à la menthe. Tabagisme convivial en quelques sorte… mais tabagisme quand même. Car la pipe à eau, sous ses airs innocents, est bien plus nocive que la cigarette.

La chicha (ou narguilé) est une pipe orientale à long tuyau flexible dans laquelle la fumée passe par un vase rempli d’eau. Elle se rapporte au retour d’un voyage, elle a été marchandée durement. Elle est en verre turquoise ou rouge. Elle rappelle les vacances. La chicha se fume entre amis, dans le salon ou plus récemment, dans les bars qui se développent depuis quelques années aux quatre coins du globe. il est possible de fumer dans des établissements spécialisés du tabac à la cerise, à la banane ou aromatisé au cappucino. C’est à la mode et c’est exotique. Une enquête menée en avril dernier sur des jeunes de 17 et 18 ans montre que 54 % d’entre eux ont déjà fumé le narguilé. Une étude sur plus de 200.000 Européens révèle que la moyenne d’âge des consommateurs est plus jeune que celle de tout autre produit du tabac et du cannabis. Les jeunes pensent qu’il s’agit de la manière la moins dangereuse de fumer. De nombreux parents autorisent d’ailleurs leurs enfants à fumer le narguilé alors qu’ils leur interdisent la cigarette. « Parce que tirer sur une chicha, ce n’est pas vraiment fumer ».

Une session de chicha = deux paquets de cigarettes

Ce chiffre devrait remettre les idées de chacun à leur place. Des jeunes. Des parents. Des enseignants. Des politiques. Non la pipe à eau n’est pas innocente. Elle est même plus dangereuse que la cigarette et étant donné l’effet de mode, il est urgent de s’en rendre compte.

Qu’est-ce qui est fumé dans la chicha ?

Il s’agit de tabamel, composé de plus ou moins 28% de tabac et d’environ 70% de mélasse. Le tout est associé à un arôme de fruit au choix. En prime, le consommateur inhale plus de 4.000 autres substances nocives telles que goudrons, monoxyde de carbone (CO), cobalt, chrome, plomb etc. Le fumeur de chicha n’en est malheureusement pas conscient, croyant en toute bonne foi que l’eau fait office de filtre. En effet, celle-ci réduit le taux de nicotine dans la fumée. Mais comme le fumeur recherche l’effet produit par cette substance addictive, il lui faudra respirer plus de goudron pour obtenir cet effet. Celle-ci passera par les voies respiratoires supérieurs, par les bronches, pour atteindre l’espace alvéolaire. Et provoquera des irritations, de la toux, et éventuellement un cancer des poumons. L’eau ne purifie en aucun cas la fumée, elle ne fait que la refroidir. Cela a pour effet de la rendre moins âcre et irritante que celle de la cigarette. Le consommateur peut donc inhaler plus longuement et plus profondément… les quelques 4000 substances nocives qu’elle contient. La chica génère également du monoxyde de carbone (CO), un gaz très toxique, inodore et invisible. Il remplace l’oxygène dans les cellules du sang et des muscles. Le niveau du CO chez le fumeur de narguilé est 3 à 10 fois supérieur au niveau maximum autorisé dans les villes européennes ! En fait, la teneur en goudrons et CO de la chicha est bien pire que dans la cigarette. Le laboratoire national d’essais (LNE), chargé d’effectuer les analyses de fumée de cigarette pour le gouvernement français, a conduit une étude, à l’aide d’une machine à fumer, en analysant un volume de bouffée de 500 ml (alors que la norme ISO pour les cigarettes est de 35 ml par bouffée). Il en ressort que la fumée d’une chicha, c’est autant de pollution au CO que 17 à 52 cigarettes et autant de goudrons que de 27 à 102 cigarettes !

Peu de règlementations.

Le tabamel étant du tabac, celui-ci tombe sous les mêmes règlementations que les cigarettes. Avertissements sanitaires sur les paquets, interdiction de publicité, de vente au moins de 16 ans, de fumer dans les lieux publics… Lorsqu’il s’agit de narguilé, ces règles sont rarement respectées. L’étude de 18 paquets vendus en France conclut que les informations présentées sont « non conformes à la loi et trompeuses pour les consommateurs ». La teneur moyenne en goudrons et nicotine est par exemple rarement indiquée sur les paquets. Des dispositions devraient être prises pour informer le consommateur des dangers du narguilé. Certains ministres des Affaires sociales et de la Santé publique ont répondu que des mesures d’interdiction et de prévention étaient à prendre et ont précisé que les Communautés pourraient sans doute mener des campagnes ciblées adéquates. La Communauté Française a d’ailleurs demandé à la Fondation contre le Cancer, qui diffuse chaque année des chiffres sur la consommation du tabac en général, de se pencher sur le phénomène chicha. En attendant,

Rappelons toujours que la santé c’est un bien offert par le tout puissant. Prenons donc soin de ce cadeau et remercions le pour tous ces bienfaits.

Le prophète Mohamed (qssl) faisait tous les jours salat El-Doha pour prouver sa reconnaissance envers Dieu.

En un Mot la chicha a le même statut que la cigarette. Étant donné qu'elle détruit la santé en la consommant elle est INTERDITE DANS L'ISLAM !

L'Islam est contre tout produit occasionnant des dégâts pour la santé et à plus forte mesure occasionnant la mort. Dieu dit :" ne vous tuez pas vous même ".

Nôtre Prophète Bien aîmé Mohamed Sallalahou aalayHii Wassalem a dit :<<Pas de nuisance ni à soi-même, ni à autrui >> (Ahmed, authentique),

cependant la chicha comme la cigarette nuit non seulement au fumeur, mais aussi à ses voisins et dilapide les biens.

SI APRÉS TOUTES CES PREUVES VOUS CROYEZ ENCORE QUE LA CHICHA EST PERMISE ?

 

 

ALLAH YAHDIKOUM WA YAHDINA !!

WA KOULOU KHEIR INCHAALAH

kouider.E

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Samira (site web) 23/11/2012

jazzaka allaaaahou khayran je dois le partagé je connais bcbcbcp de personne qui la fume ! allah y barek fik encore

2. Chicha (site web) 15/02/2012

Il est important de faire de la prévention concernant les dangers de la chicha. trop de personnes pensent encore que c'est inoffensif à cause de la vapeur d'eau.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau