Et çà recommence

Et çà recommence !

 

A la découverte du monde et des vestiges qui y résident.

Ma petite famille et moi avons visité récemment le Mont Saint-Michel frontière entre la Normandie et la Bretagne, quel bel endroit ! Néanmoins, une image nous a choqué à travers les petites ruelles, nous avons rencontré un groupe de femmes portant de longues robes jusqu'aux chevilles, une grande coiffe ne laissant apparaître que le visage, des chaussettes et des sandalettes couvrant leurs pieds; marchant mains jointes en dessous de larges manches. Comme notre éducation nous amène à dire bonjour aux passants que l'on croise, nous nous sommes exécuter et à notre grande surprise, aucun salut ne nous est parvenu en retour. Par la chaleur qui régnait ce jour-là, nous avons eu pitié d'elles, renseignements pris nous avons appris que c'étaient des nonnes chrétiennes appelées "carmélites" qui ont fait voeu de chasteté et qui observent le silence. Jadis vivaient aussi cloîtrées.

Je sais bien que je ne vous apprend rien de tout cela et qu'il y a d'autres nonnes qui portent coiffe, robe de bure, sandales et autres; et qui vivent dans des couvents et qui ont fait voeu de chasteté c'est-à-dire d'aimer uniquement le Père, le fils et le Saint-Esprit.

Chasteté veut dire ne jamais avoir de rapports sexuels avec un homme alors que l'Eglise bénit le mariage et que le maître de cérémonie, monsieur le curé souvent s'adresse aux convives dans ces termes :" Mes enfants" N'y a-t-il pas là un paradoxe ?

Mais revenons à ces femmes dont la tenue vestimentaire n'est pas très différente de celles qui portent le hidjab (voile) ou la bourka (voile afghan) et qui déambulent en France depuis des siècles et qu'aucun député, sénateur, maire ou administré n'a eu pitié d'elles et de leurs conditions féminines. Mais comme de bons samaritains, on entend aujourd'hui certaines personnes scandalisées de voir deux femmes portant la bourka en France et ils vont débattre sur ce sujet pour voler au secours de ces dernières comme ils l'ont fait il y a 6 ans pour les femmes musulmanes en instaurant une loi sur les signes ostensibles (ostentatoires) religieux.

Je les invite comme ils font apparemment partie de l'Europe d'aller faire un tour chez leurs voisins anglais, belges, allemands etc... ils seront peut-être surpris de voir des directrices d'entreprise, des élèves, du personnel administratif portant le hidjab et qu'ils ne soient pas offusqués de voir en Angleterre un policeman sikh (adepte d'une religion hindoue) portant le turban et la barbe. Par ailleurs, j'aimerais leurs suggérer pour leur culture générale de lire les journaux autres que ceux qui paraissent dans l'hexagone.

 

       

   Bourka                                         Carmélite                              Hijdab

 

Danemark : Première musulmane avec un foulard dans un conseil municipal

Asma Abdol-Hamal, 1ere femme musulmane portant un foulard, membre d’un conseil municipale déclare : "Je voudrais qu'on me juge sur ce que j'ai dans la tête et non sur la tête, pour la politique que je défends, mes opinions et non sur ce que je porte ou comment je salue", a-t-elle déclaré aux médias présents en grand nombre pour couvrir l'entrée historique d'une musulmane portant un foulard dans l'arène politique danoise

Source : http://www.romandie.com/ats/news/090422184439.nkjt2wh4.asp

 

Le foulard islamique autorisé pour une jurée


Le foulard islamique a fait son entrée, lundi, dans notre plus haute juridiction pénale. Pour la première fois, une femme de confession musulmane a été admise dans un jury d’assises, en gardant son voile.

Source : http://www.lacapitale.be/regions/bruxelles/2009-04-21/foulard-islamique-autorise-juree-697406.shtml

 Dalia Mogahed, conseillère de Barack Obama
Une musulmane voilée à la Maison-Blanche

 

Une femme en hidjab à la Maison-Blanche ? Impossible ? C’est pourtant une réalité depuis quelques mois. Dalia Mogahed, une jeune Egyptienne d’origine, a été nommée conseillère des affaires religieuses dans l’Administration du président Barack Obama.

Le nouveau locataire du bureau ovale, lui-même grande surprise de l’année 2008, a en effet signé le 5 février dernier un décret exécutif instituant le « Bureau des partenariats religieux » à la Maison-Blanche où siège la jeune Dalia Mogahed. De fait, elle est la première musulmane américaine d’origine arabe à entrer tous les matins à la Maison-Blanche avec son voile islamique pour conseiller le président des Etats-Unis.

 

« Ma tâche consiste à aider le président des Etats-Unis à mieux connaître les musulmans loin du prisme déformant de la violence », commente Dalia Mogahed. Inutile de souligner que sa nomination a vite fait de réveiller ceux qui tentaient de trouver des liens entre Obama et Ben Laden…

Source : http://www.elwatan.com/Une-musulmane-voilee-a-la-Maison

 

 

 

Quant au journaliste d'RTL qui a fait un reportage en demandant à  certaines personnes leur avis sur ce sujet, n'a pas omis de dire qu'elles étaient autour d'un verre de bière dans un café kabyle en France et dont le dernier témoignage faisait état d'un homme qui avait fui l'Algérie de peur des représailles car il était laïque.. S'il est aussi pointilleux sur les détails, je lui signale d'aller faire un tour en Algérie et que ce pays est un état musulman démocratique et qu'il n'y a ni milice, ni armée, ni forces de l'ordre , ni décret gouvernemental qui obligent les gens à fréquenter de force les mosquées ou à s'équiper en toute circonstance de tapis de prière. Comme disait Coluche, quand un journaliste ne sait pas plus que cela, il devrait fermer sa G... !

D'autre part, si certaines femmes avaient fait voeu de chasteté, elles n'auraient pas eu de progénitures pondant des lois à tout bout de champ, dès qu'ils ne trouvent pas de solutions à la crise ou au chômage.

P.S. : Que dire de ces tableaux qui nous sont offerts gratuitement aux abords des écoles, des filles à moitié nues portant top court et pantalon taille basse laissant apparaître tantôt les charmes de leur tronc tantôt la couleur de leurs dessous; quand nous conduisons nos enfants dans ces lieux d'instruction. De quels signes ostentatoires ou ostensibles peut-on qualifier ces tenues vestimentaires ?On devrait se pencher plus sérieusement sur ce sujet et adopter une vraie loi basée sur le respect d'autrui, cela désengorgerait les prisons pour des crimes d'incestes et de viols.

Liberté, égalité, fraternité, pour tous ! 

Kouider.E.

 

 

 

3 votes. Moyenne 1.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Amélie 27/06/2009

Bonjour,
Je pense qu'à l'heure actuelle, plutôt que de rejeter systématiquement toute culture ou religion, des personnes étrangères qui vivent en Europe, il serait bon d'apprendre à les respecter et à essayer de comprendre leur mode de vie et pourquoi elles on été obligées de quitter leur pays. Car cet éloignement ne se passse certainement pas avec facilité.

J'ai été offusquée d'entendre sur RTL radio que les membres du gouvernement français allaient se réunir pour voter une loi contre le port de la burka en France !
En aucun cas le Coran n'oblige une femme musulmanne à porter la burka.

Quand Soeur Emmanuelle (paix à son âme) est allée en Egypte pour aider les femmes musulmannes, jamais on ne lui a interdit de porter son voile.
Les femmes musulmannes portent le voile par conviction religieuse, elles aussi !

Il serait bon de prendre exemple sur ce village de Neve Shalom / Wahat as Salam / Oasis de paix où vivent en parfaite harmonie juifs, arabes palestiniens (musulmans et chrétiens). Village qui se trouve à égale distance de Jérusalem, Tel Aviv et Ramallah. Les habitants veulent démontrer ainsi la possibilité de vivre ensemble en développant une communauté sociale, culturelle et politique, fondée sur l'acceptation mutuelle, le respect dans la vie quotidienne. Chaque personne demeurant fidèle à sa propre identité nationale, culturelle et religieuse.

Prenons exemple sur eux et vivons tous dans le respect de chacun.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau